à propos
Recrutement
Presse
Partenaires
Foire aux questions
Nous contacter
Recevoir notre newsletter...
Préparer votre visite !
Je découvre l'application !
Nous suivre sur les réseaux sociaux !

Menu
Billets
Séjour
Le tapir ne se "trompe" jamais...

Le cousin du cheval

Le tapir est un cousin de l'équidé - le cheval, l'âne ou le zèbre - et du rhinocéros. Ces trois familles forment l’ordre des périssodactyles : ongulés non ruminant, possédant un nombre impair de doigts. Le tapir, lui, a 4 doigts à l’avant et 3 doigts à l’arrière. Il se caractérise par le fait que l’organe nasal et la lèvre supérieure forment une courte trompe mobile. Cette lèvre préhensible lui permet de se nourrir en sélectionnant et en attrapant les feuilles et les branches. Son sens le plus développé est l'odorat.

Le tapir recherche le voisinage de l’eau, où il se montre très bon nageur et bon plongeur. Lorsqu’il est effrayé, c’est dans l’eau qu’il se réfugie. Cette espèce mène une vie solitaire. Le mâle délimite un territoire par des jets d’urine. Outre la communication olfactive, le tapir échange également de façon rapprochée par des sifflements. La femelle met au monde un petit au pelage rayé et tacheté de blanc qui lui permet de se camoufer dans la forêt. Ses prédateurs, hormis l’homme, sont le jaguar et plus rarement, le puma.

Le tapir est présent dans beaucoup de pays de l’Amérique du sud mais c’est au Brésil qu’il est le plus présent.

 

 

  • Habitat

    On le retrouve dans les forêts humides, près de l'eau et des marais.

  • Alimentation

    Il se nourrit de feuilles, d'écorces, de fruits, de graines, de bourgeons, de pousses et de branches.

Le saviez-vous ?

Grâce à son odorat exceptionnel, le tapir est capable de différencier plus de 50 espèces végétales.

Au pal...

Tapir

Une réserve zoologique peuplée d’éléphants d'Asie, de girafes, lions, tigres, hippopotames, chimpanzés, gibbons, ours, loups, autruches… Des animaux évoluant dans leur milieu naturel reconstitué, à découvrir en famille.

Tous les animaux