Zèbre de Grévy

Nom scientifique :
Equus grevyi
Classe :
Mammifères
Ordre :
Périssodactyles
Famille :
Equidés

Le zèbre est un herbivore caractérisé par des rayures noires et blanches, principalement verticales. On appelle la femelle du zèbre, la zebrelle et le petit, le zébreau. Il existe plusieurs espèces de zèbres, les trois principales sont le zèbre des plaines, le zèbre de montagne et le zèbre de Grévy.

Caractéristiques du Zèbre de Grévy

On dit que le zèbre hennit, comme le cheval, mais le zèbre de Grévy lui brait, comme l’âne. Le zèbre de Grévy est le plus grand de tous. Il se distingue également des autres espèces, par ses grandes oreilles arrondies et ses rayures plus fines et plus serrées. Le zèbre possède environ 80 rayures verticales. Il a une crinière longue et dressée sur le cou. Celle du zébreau descend jusque sur le dos et elle se raccourcie à l’âge adulte. Le ventre et la zone autour de la queue n’est pas pourvue de rayures, qui créer un effet d’illusion et déforme son corps en le rendant plus imposant auprès des prédateurs. Plusieurs théories ont été abordées quant à l'utilité des rayures des zèbres mais aucunes d'entres elles n'a été vraiment confirmée ni infirmée. La journée à l’ombre et dans la nuit, il passe inaperçu grâce à ses rayures ce qui perturberait la vision de ses prédateurs dû au contraste fort et changeant lorsque l'animal bouge. Les rayures concentrent la lumière, ce qui permettrait au zèbre de Grévy de se protéger des taons et autres parasites externes. Et enfin, la troisième hypothèse, serait que les rayures faciliteraient la thermorégulation de l'animal. On pense également qu’il fut le premier zèbre à évoluer après que les équidés aient développé leurs sabots.

Mode de vie du Zèbre de Grévy

Les autres espèces de zèbres ont une vie sociale organisée en grand groupe et participent aux migrations. A l’inverse, le zèbre de Grévy ne migre pas et forme des petites hardes très fermées : on y trouve des étalons, des juments et des poulains. Ils s’établissent sur un territoire assez vaste, jusqu’à 10 km². Entre 2 et 4 ans les zèbres mâles vivent en petits groupes de célibataires. Dès l’âge adulte, l’étalon devient solitaire ne tolérant pas les autres mâles en période de reproduction.

Répartition géographique du Zèbre de Grévy

Les zèbres de Grévy vivent à l’Est de l’Afrique. Au départ, les zèbres de Grévy se trouvaient en Somalie, à Djibouti et en Erythrée, mais aujourd’hui, on ne les retrouvent plus qu’au nord du Kenya ainsi que dans une toute petite zone de l’Ethiopie. Ils vivent dans des plaines semi-arides et sont capables de ne pas boire d’eau pendant 5 jours.

Conservation du Zèbre de Grévy

Bien que protégé, le zèbre de Grévy est toujours chassé pour sa peau. On estime la population restante à environ 2 000 individus.

Le saviez-vous

On a baptisé le zèbre de Grévy ainsi car le premier spécimen décrit par les scientifiques fut un zèbre offert par le roi d’Éthiopie au Président français Jules Grévy en 1882.
Savanes, prairies
Hauteur au garrot : de 125 à 150 cm
Poids : entre 350 et 450 kg
Herbe, feuille.
Longévité : environ 20 ans
Portée : 1 petit
Gestation : environ 14 mois
Programme Européen de protection

Les programmes européens EEP d'élevage et de conservation d'espèces menacées sont apparus en 1985. Un tel programme a pour but d'encourager, de surveiller... En savoir plus

Statut de conservation

Stable Menacé Très menacé